Search

Bien gérer le stress

Le stress peut s’intensifier au point où vous avez mal au cou, votre rythme cardiaque accélère et vous vous sentez dépassé(e). En moyenne quotidiennement, plus de la moitié de la main-d’œuvre quitte le travail avec des douleurs au cou, des yeux fatigués, ou des mains endolories. Plusieurs apportent le stress à la maison avec eux, font part de leurs frustrations à leur famille ou à leurs amis(es) et ont ensuite de la difficulté à dormir. Mettez rapidement et facilement fin au cycle du stress grâce aux neuf conseils suivants.


1. Prenez des respirations profondes. Ralentissez le rythme effréné de vos pensées et détendez vos muscles tendus en respirant profondément et lentement au moins dix fois. Posez une main sur votre ventre. Assurez-vous qu’il se gonfle à chaque inspiration. Évitez les respirations courtes et rapides de la poitrine qui font augmenter la tension. Inspirez par le nez et expirez par la bouche.


2. Faites de la visualisation. Imaginez l’endroit où vous préférez relaxer. La plage…La forêt… Les sentiers de randonnée pédestre… Gardez une photo de cet endroit sur votre bureau ou votre réfrigérateur. Arrêtez-vous pour ressentir les sensations, entendre les sons et sentir les odeurs de votre place spéciale. Laissez-vous transporter en cet endroit, et la prochaine fois que vous irez visiter votre lieu de contentement, absorbez encore plus d’images claires dans le but d’y accéder lorsque votre cycle de stress commence à s’intensifier.


3. Établissez des priorités. Écrivez vos trois priorités les plus importantes de la journée. Mettez de côté le reste. Si possible, arrêtez de prendre vos appels ou vos courriels pour une période de trente minutes. Détendez-vous. Concentrez-vous. Lorsque les priorités changent, jetez cette note et écrivez-en une autre comportant seulement trois points. Ne pensez pas trop loin en avance. Restez dans le moment présent. Travaillez sur ce qu’il y a devant vous.


4. Écoutez de la musique relaxante. Si votre lieu de travail permet d’écouter de la musique, choississez des morceaux classiques tels que Clair de Lune de Debussy ou une sélection de morceaux contemporains comme les albums Summer ou Winter de George Winston. Calmez votre esprit et essayez aussi de marcher au rythme de la cadence. Remuez et balancez légèrement les bras, en faisant de petites rotations d’épaules avant d’entreprendre le projet suivant.


5. Parlez-vous positivement. N’embarquez pas dans des sujets de conversation concernant des « calamités » et n’absorbez pas le stress des autres. Entretenez des pensées positives. Parlez-vous. Dites-vous « Bien sûr que je peux venir à bout de tout ça, en temps et lieu ». Allez marcher dehors si le travail demeure le sujet de conversation principal à l’heure du dîner. Pensez à autre chose que le travail en marchant comme au souper avec votre conjoint(e) ou le match de soccer de votre enfant… « J’ai vraiment hâte à ce soir. »


6. Établissez des limites et détachez-vous. Donnez la priorité la plus importante à votre bien-être émotionnel et prenez premièrement soin de vous. Vous ne pouvez pas faire disparaître les personnes que vous n’aimez pas mais vous pouvez certainement leur accorder une moins grande importance sur le plan de votre vie affective en réagissant différemment face à leur émotivité, leur comportement et leurs crises. Ce qui signifie savoir quels sont vos points sensibles et pratiquer différentes réactions, en vous améliorant à chaque fois que vous essayez.


7. Riez de vous-même. Il est impossible de sourire et rester stressé. Si vous souriez lorsque vous parlez à un(e) collègue de travail ou que vous souriez en répondant au téléphone, votre stress diminuera. Téléchargez et gardez à portée de la main vos balados humoristiques favoris. Gardez une liste de situations cocasses qui vous sont arrivées ou des scènes drôles d’un film mettant en vedette votre comique favori. Souvenez-vous-en et riez.


8. Choississez des collations qui ne nourrissent pas le stress. Le sucre peut vous aider à mieux vous sentir lors de moments stressants par contre, lorsque votre taux de glycémie chute, vous pouvez vous trouver plus mal en point qu’avant. Choississez plutôt des collations hautes en protéines comme du yogourt ou des noix ou encore des fruits et des légumes riches en fibres comme les carottes ou les pommes. Les thés décaféinés ou les tisanes peuvent avoir un effet calmant, mais il est bon d’éviter le café, le thé ou les boissons gazeuses avec de la caféine qui peuvent augmenter le niveau d’anxiété.


9. Changez ce que vous regardez. Vous traînez la tension avec vous à la maison? Oubliez votre stress en regardant une comédie, une émission ou un film à la télévision, sur Netflix ou au cinéma qui suscite l’inspiration et où vous pouvez apprécier une histoire qui prend fin sur une note positive. Échappez à votre propre situation dramatique en vous laissant divertir par l’histoire d’un autre. Évitez les nouvelles d’actualité ou les films d’aventure à haute adrénaline.

Founded in 1974, we are a national provider of employee assistance programs (EAP), employee and family assistance programs (EFAP), workplace health & wellness solutions.

Navigation
Connect with Us
Talk to Us

Email: info@fseap.ca

Tel: 1-877-553-7327 (Head office)

  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© FSEAP