Faire face au divorce

Défaire l’étoffe d’une vie partagée est rarement simple et facile. Même les divorces les plus amiables comportent d’immenses bouleversements émotionnels et financiers. Et la raison pour laquelle le divorce est une épreuve si difficile est qu’il entraîne un effet immédiat et profond de perte :

  • perte d’un avenir commun;

  • perte de la sécurité financière et émotionnelle;

  • perte des expériences partagées;

  • perte des routines familières;

  • perte des possessions;

  • perte d’amitiés;

  • perte des enfants;

  • perte d’identité.


Le fait de reconnaître et d’accepter la perte constitue un pas géant vers le rétablissement. À maints égards, le divorce représente la mort et la renaissance de votre propre vie. C’est un cheminement qui peut prendre des années à compléter. Durant ce processus vous pouvez vous attendre à vivre une gamme d’émotions difficiles dont les plus communes sont :

  • la colère;

  • le deuil;

  • l’anxiété;

  • les sentiments d’insécurité;

  • la crainte;

  • le désespoir;

  • le regret.


Bien que de faire face à ces émotions peut s’avérer douleureux, ce sont des émotions normales. La clé pour vous remettre sur pied est de gérer le plus possible votre situation de manière positive et constructive. Voici quelques conseils qui vous aideront à réussir :


Réglez rapidement les aspects juridiques.

Une fois que la décision de vous divorcer a été prise, finalisez votre divorce le plus rapidement possible. Les procédures interminables entravent la résolution, ajoutent des dépenses, et causent une perte d’énergie émotionnelle.


Évitez les conflits inutiles.

Faites tout votre possible pour garder les lignes de communication ouvertes avec votre conjoint(e). Ne menacez jamais d’entreprendre ou n’intentez jamais une action en justice lorsque vous êtes fâchés(ées) ou bouleversés(ées).


Soyez ouvert(e) à la médiation et aux négociations. Le fait de garder les différends hors du système judiciaire entraîne habituellement des résolutions plus justes et plus amiables. Souvent lorsqu’on engage des avocats adversaires, le conflit s’intensifie, et la mauvaise volonté qui en résulte peut avoir des conséquences négatives qui se feront sentir longtemps dans l’avenir.


Allez chercher du soutien.

N’ayez pas peur de vous appuyer sur des amis(es) ou les membres de votre famille pour obtenir du soutien. Toutefois, il n’est pas hors du commun que les amis(es) mutuels(elles) prennent parti pour vous ou votre conjoint(e). Ils ou elles l’énoncent peut-être pas clairement mais ne courez pas après ces amis(es). Comptez plutôt sur ceux et celles qui vous aiment. Utilisez également d’autres ressources comme votre communauté religieuse, les groupes de soutien pour les parents monoparentaux et les thérapies professionnelles. Toutes ces ressources peuvent jouer un rôle positif dans votre vie en vue de vous aider à reprendre la bonne voie.


Prenez soin de vous.

Appuyez-vous sur la routine pour amortir les effets déstabilisateurs provoqués par le divorce. Reposez-vous bien – l’épuisement peut amplifier les réactions émotionnelles – et couchez-vous à la même heure tous les soirs.


Évitez de consommer des drogues ou de l’alcool pour vous ajuster ou vous évader. Assurez-vous de bien manger et de faire un peu d’exercice tous les jours dans le but de rester alerte et de garder votre esprit clair.


Recentrez votre énergie.

Élargissez vos champs d’intérêt et explorez de nouveaux passe-temps - les activités qui agrandissent votre cercle social sont à favoriser. Lisez un livre que vous désiriez lire depuis longtemps. Faites des modifications autour de la maison en peinturant une chambre, en changeant le terrassement ou en réaménageant les meubles. C’est maintenant le bon moment d’effectuer quelques changements à votre vie en vue de remplir le vide laissé par la perte.


Donnez-vous du « lousse ».

Bien qu’il est important d’admettre les erreurs que vous avez faites et d’apprendre de ces dernières, il ne sert à rien de continuer à vous blâmer vous-même. Pardonnez-vous vous-même et pardonnez à votre conjoint(e) si vous le pouvez. Les choses ont peut-être l’air au désespoir aujourd’hui, mais vous pouvez – et réussirez à – vous en sortir pour vivre de meille

fseap | paesf

Founded in 1974, we are a national provider of employee assistance programs (EAP), employee and family assistance programs (EFAP), workplace health & wellness solutions.

Navigation
Connect with Us
Talk to Us

Email: info@fseap.ca

Tel: 1-877-553-7327 (Head office)

  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© FSEAP