Mi-vie : le deuil et la pert

Updated: Apr 17

Comment surmonter la perte d’un proche


Faire face à la mort d’un parent ou toute autre personne significative dans notre vie, constitue une question importante de la mi-vie. La perte d’une personne sur qui nous nous sommes toujours fiés représente l’expérience fondamentale en termes de changement. En général, dans la culture d’aujourd’hui, les gens n’ont pas reçu une bonne préparation pour gérer les émotions relatives à une très grande perte. Ce qui suit comporte des conseils que les gens ont trouvés utiles en ces temps si difficiles. Pour de plus amples reseignements sur les différentes étapes de la perte, faites la lecture du livre intitulé Les derniers instants de la vie de Elisabeth Kübler-Ross.


À faire

  • Accordez-vous la permission de vivre votre deuil à votre façon, à votre propre rythme.

  • Prenez conscience que le processus du deuil se présentera probablement sous forme de vagues de sentiments qui se manifestent puis s’atténuent.

  • Faites le tri des différentes difficultés associées à la perte et abordez celles qui sont les plus faciles à régler.

  • Prenez le temps de considérer si l’idée sociétale de lâcher prise et de passer à autre chose vous convient.

  • Permettez-vous de continuer à entretenir une relation avec votre être cher dans votre cœur et dans votre esprit si cela vous convient de le faire.

  • Permettez-vous de parler de votre être cher et encouragez les gens autour de vous de le faire aussi dans le cas où vous trouvez que cela vous aide.

  • Tirez profit de vos relations avec vos amis(es) et les membres de votre famille.

  • Songez à joindre des groupes de soutien avec des personnes qui vivent des situations similaires.

  • Tournez-vous vers Dieu ou la spriritualité d’une manière significative pour vous.

  • Créez ou continuez tout rituel relatif à la relation si vous trouvez que cela vous réconforte, comme de parler à votre être cher ou célébrer votre anniversaire de mariage ou sa fête.

  • Sentez-vous libre d’apprécier vos souvenirs et de les garder.

  • Essayez de faire les choses préférées et de pratiquer les activités de votre être cher. Vous pouvez vous sentir plus près de lui en continuant quelque chose qu’il ferait s’il était toujours vivant.


À ne pas faire

  • Présumer qu’il y a seulement une bonne façon de réagir à la mort de votre être cher.

  • Permettre qu’on vous pousse à passer à autre chose ou à en finir avec votre deuil.

  • Taire les conversations relatives à votre être cher si c’est important pour vous de parler de lui.

fseap | paesf

Founded in 1974, we are a national provider of employee assistance programs (EAP), employee and family assistance programs (EFAP), workplace health & wellness solutions.

Navigation
Connect with Us
Talk to Us

Email: info@fseap.ca

Tel: 1-877-553-7327 (Head office)

  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© FSEAP